kaducée ?

HISTORIQUE DE LA RESPECTABLE LOGE KADUCEE

  1. Respectable Loge KADUCEE à l’Orient de Lunel

La Franc-Maçonnerie avait pour but à l’origine de réunir des hommes attachés à des valeurs morales, cherchant un sens spirituel à leur parcours et s’enrichissant des principes moraux et de la connaissance des sciences sacrées.

Très vite certains assoiffés d’honneur et de cordons dorés ont enfermé les Loges dans des carcans obédientiels oubliant l’universalité de la Franc Maçonnerie et limitant les échanges fraternels par des reconnaissances autoproclamées.

Notre Loge a son histoire, née en 1995 (sous l’inscription administrative d’association loi 1901 nommée ART MAJEUR, elle a connu une histoire humaine autant que maçonnique (plusieurs obédiences, et changements de nom). En août 2007 elle est devenue la Respectable Loge KADUCEE.

La spécificité de notre Loge c’est sa mixité et son rite Émulation qui est sa principale identité. Et malgré son terme de Loge indépendante (ou « Loge sauvage ») elle a su se faire reconnaître par son travail auprès des Loges amies qui n’hésitent pas à la visiter dans l’état d’esprit d’une  Franc Maçonnerie universelle.

En 2008, notre Loge ayant tellement souffert de ces courses au pouvoir et des clivages obédientiels, a décidé de faire sa demande d’affiliation dans une Fédération de Loges Libres et Souveraines. Et depuis 2014, un changement d’optique, des départs, et un nouveau nom :  LA FEDERATION DES LOGES TRADITIONNELLES ET SOUVERAINES (FLTS) pour enfin vivre en toute sérénité dans une Loge Libre et souveraine. 

La Respectable Loge Kaducée à l’Orient de Lunel travaille au Rite Anglais Style Émulation est une Loge Mixte.

Elle se réunit à 20h tous les 1er et 3e mardis de chaque mois au Temple Norbert C., 800 Route de Valergues, à Lunel-Viel (34) 

    

LE SCEAU DE KADUCÉE

Description

Le caducée d’Hermès est composé d’un bâton surmonté de deux ailes, autour duquel s’enroulent deux serpents qui se font face à son sommet. Ne pas confondre avec le caducée d’Asclépios ou Esculape, représenté par un seul serpent s’entourant autour du bâton emblème des médecins.

La Légende

Selon la légende, Hermès (Mercure pour les Romains) découvrit la vertu magique du bâton d’or cédé par Apollon lorsqu’il tenta de séparer deux serpents en lutte. Ceux-ci s’enroulèrent en sens inverse autour de la baguette.

La symbolique

Le Caducée peut être compris comme un symbole de l’organisation universelle : le bâton représente l’axe du monde autour duquel les grandes forces antagonistes (masculin-féminin, noir-blanc, jour-nuit, etc…) qui parcourent la création se complètent et s’égalisent.

Il réalise l’équilibre de tendances contraires. En Loge, il représente bien la Fraternité car il rassemble les oppositions pour ne faire plus qu’un, pour s’élever vers la Lumière.

Dans l’histoire humaine, le Caducée devint un symbole de médiation et de paix porté par Mercure, le « Messager des Dieux » qui était aussi le dieux des voyageurs, et qui est représenté par ses ailes sur le caducée. Dans notre Loge, Mercure c’est le Directeur des Cérémonies qui est le seul autorisé à se déplacer dans le Temple et dont la canne est surmontée d’un caducée stylisé par deux rubans entrelacés.

Ces deux serpents (ou ces deux rubans) grimpant vers le haut, le long de l’axe Terre-Ciel, nous rappelle étrangement notre origine ADN, de notre naissance vers cette ascension vers le haut. C’est aussi, pour les initiés, le guide et le symbole de leurs changements d’état.

Tel le caducée, nous suivons notre fil à plomb, pour la droiture de nos actes et notre évolution du bas (terre) vers le haut (ciel) en tenant compte de nos différences, en unifiant nos contraires.

KADUCĖE avec un K

Le Caducée dans son symbole représente la mixité de notre Loge, l’union des F et S. Il préconise la Tolérance et l’acceptation des contraires et des différences. Le tout dans un chemin commun de Fraternité et dans le Partage des connaissances.

Dans Kaducée on peut entendre aussi :

K comme Ka symbole de la force vitale

A comme Amour

D comme Droiture

U comme Unicité

C comme Charité

Ė comme Ėquerre

E comme Eau, émulation